R O L A N D   P I N S A R D               Home     Biography     Compositions      Improvisations      Discography
  
Clarinets /  Improvisation /  Composition                         Contact     myspace




Biography



    Né en 1970 et Breton d’origine, Roland Pinsard s’installe à Paris à l’âge de 21 ans. Après avoir obtenu le premier prix de clarinette à l’unanimité avec félicitations du jury au conservatoire de La Courneuve dans la classe d’Alain Damiens (soliste à l’ensemble intercontemporain), il se consacre exclusivement au répertoire contemporain écrit pour son instrument avec des pièces en solo de Boulez, Donatoni, Globokar, Stockhausen, Lindberg, Reich,

C’est naturellement que l’improvisation libre le conduit à l’écriture, avec au centre de ses préoccupations : la clarinette, puis c’est avec beaucoup de détachement qu’il se consacre à l’écriture de quatuor à cordes en particulier

L’influence du mouvement minimaliste est évidente ; une référence invariable comme un clin d’oeil aux maîtres de la répétition et de la transformation de motifs : Steve Reich, Louis Andriessen, David Lang, Nick Bärtsch, … ou encore l’ensemble new yorkais : Bang On A Can, ses mentors incontestés

Compositeur autodidacte, la pièce pour Quatuor à cordes « Bronze Head » écrite en 2004 est la première d’une longue série. La dernière : « Salsa RK » (2010) est intégrée dans le nouveau répertoire de concert du Quatuor IXI dont une des particularités est de mélanger l’improvisation et l’écriture

Clarinettiste
(clarinette basse et Sib, il joue aussi celles en Mib et contrebasse), ses projets sont très orientés vers une utilisation originale de l’instrument : notamment l’utilisation d’effets gérés en direct, comme la saturation par exemple
« Silence ! » en 1998, « Les Violences de la Vierge » en 2007, « Les Fourberies de sardPin » en 2008, « Eyes » en 2009. Autant d’opus dont la réussite est évidente mais dont le chalenge est grand dans la volonté d’explorer des territoires électriques encore en friche pour l’instrument


En improvisation, il est parfois proche de l’esthétique de Helmuth Lachenmann

« Il cultive un son ‘à l’étouffée’ parsemé de quelques éclats plus francs dans l’expulsion de l’air. Une bien jolie manière de démontrer l’étendu des possibles de la chose improvisée, bien loin des repères du free, avec l’affirmation d’un univers personnel à plus d’un moment poétique (…) » Extraits -Allegro Vivace- Janvier 2008


Parallèlement à ses activités purement artistiques de compositeur et de clarinettiste (interprète et improvisateur), Roland Pinsard enseigne la clarinette et particulièrement l’improvisation libre (composition en temps réel), encadrant de nombreuses formations professionnelles pour les enseignants des conservatoires